Votre entreprise est en mutation ? En articulant une démarche de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) et un projet de formation pour vos salariés ayant un projet de changement de métier, vous pouvez contribuer à accélérer les parcours de reconversion et  instaurer une stratégie de développement des compétences gagnant/gagnant ! Ce dispositif expérimental est réservé aux salariés de la région Hauts-de-France et mobilisable en 2022.

La VAE permet d’obtenir un diplôme correspondant à l’expérience professionnelle. Elle est très utile lorsqu’une personne a acquis des compétences dans le cadre de son travail, bénévolement ou si elle a évolué dans la pratique de son métier sans passer par une nouvelle formation.

L’accompagnement doit se faire hors temps de travail (pas de prise en charge du salaire).

Seules les certifications enregistrées au RNCP (liste consultable sur : https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/ ) ou les blocs de compétences de ces certifications peuvent être validées par ce dispositif.

Tous les salariés du secteur privé, en CDI.

Transitions Pro Hauts-de-France souhaite accélérer les parcours de reconversion tout en sécurisant le changement de métiers des salariés.

C’est pourquoi la priorité sera donnée aux VAE :
+ mobilisées au service d’un projet argumenté de changement de métier ou de poste,
+
avec une formation envisagée dans les prochains mois.

Une attention particulière sera donnée aux demandes de salariés de niveau bac et en deçà, et selon la date d’arrivée des dossiers complets (minimum 1 mois avant le début de l’accompagnement).

Ce dispositif expérimental peut être mobilisé en 2022.

Pour le demandeur 

1 – Choisir un organisme pour l’accompagner.
Le certificateur du diplôme visé ou une structure spécialisée dans l’accompagnement VAE qui répond aux normes qualités attendues Qualiopi.

2 – Faire sa demande de financement VAE.
– Au moins 1 moins avant le démarrage de l’accompagnement.
– En ligne sur le site de Transitions Pro Hauts-de-France dans l’espace personnel – Rendez-vous dans l’onglet « Dispositif VAE ». 

Pour l’accompagnateur

La demande de prise en charge doit être formalisée pour l’ensemble des 3 étapes inclues dans le forfait :

1 – recevabilité
2 – accompagnement
Il n’y a pas de durée minimale ou maximale pour cette partie. Les modalités d’accompagnement sont multiples. Celle-ci se termine par l’inscription du candidat à l’examen.
3 – examen auprès du jury.

En cas d’accord par nos services, l’accompagnement peut démarrer.

Accompagnement :

Il n’y a pas de durée minimale ou maximale pour le service d’accompagnement car les modalités d’accompagnement sont multiples et individualisées pour répondre au mieux aux besoins du bénéficiaire. L’accompagnement prend fin lors de l’inscription à l’examen.

Enfin, la démarche demeure conditionnée à la recevabilité.

  • Recevabilité : le bénéficiaire est accompagné dans cette démarche ou a déjà effectué cette démarche seul :

Si c’est positif :  Il poursuit l’accompagnement avec son prestataire. A la réception de la fiche de recevabilité, et d’une facture, nous réglerons 200 € du forfait prévu au prestataire.

Si c’est négatif : La démarche s’arrête.

  • Accompagnement au montage du dossier en amont de l’épreuve d’examen de VAE.

L’enjeu à cette étape est de bâtir le dossier dans le respect de la date de l’examen.

Examen :

Le bénéficiaire se présente à l’épreuve.

A la réception de son inscription à l’examen, d’une facture et du certificat de réalisation, nous  réglons le solde du forfait VAE soit 1 600 euros au prestataire. Notre paiement n’est pas lié au résultat de la VAE.

Attention, les coûts éventuels concernant le jury sont à prévoir et à gérer par l’organisme accompagnateur dans le cadre strict du forfait.

Alors n’hésitez pas à informer vos salariés et/ou contactez-nous pour tout renseignement complémentaire !