Réussir ensemble votre reconversion Professionnelle

Formez vous à un métier qui recrute avec Transitions collectives

Transitions collectives, qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’une entreprise doit se transformer pour anticiper les mutations du marché du travail ou opérer une restructuration à court terme, elle peut s’inscrire dans le dispositif Transitions collectives (TransCo) et proposer à ses salariés volontaires dont l’emploi est fragilisé de se reconvertir en toute sérénité en se formant à un métier qui recrute près de chez eux. TransCo les aide à rebondir en finançant le coût de leur formation et en maintenant leur salaire.

 

Il était une fois,
la reconversion vers un métier qui recrute de Sébastien……

« À 40 ans, on aborde la vie avec un autre regard, on se connait mieux aussi. Alors quand mon employeur m’a proposé le dispositif TransCo, j’y ai vu une véritable opportunité de me former à un métier qui correspondait plus à mes attentes actuelles. Le fait d’être accompagné pour comprendre le fonctionnement du dispositif et pour construire mon projet m’a en plus beaucoup rassuré, je savais que je m’engageais dans quelque chose de sérieux pour mon avenir. »

 

Quels sont les avantages du dispositif TransCo ?

Avec TransCo, vous reprenez votre avenir en main de manière sereine, préparée et sécurisée :

  • vous êtes acteur de votre parcours professionnel et êtes accompagné pour changer de métier,
  • vous développez vos compétences et votre employabilité dans un nouveau métier porteur,
  • vous construisez un nouveau projet de vie tout en restant dans votre région,
  • votre salaire et votre contrat de travail sont maintenus pendant toute la durée de la formation.

 

C’est quoi un métier porteur ?

Il s’agit soit d’un métier émergent issu de nouvelles activités professionnelles en plein essor, comme les services numériques ou l’économie circulaire, soit d’un métier en tension dans des secteurs d’activité qui, traditionnellement, peinent à recruter, comme les métiers du service à la personne, du transport et logistique ou les métiers de bouche. Retrouvez ici la liste des métiers porteurs en région Hauts-de-France.

Êtes-vous éligible au dispositif Transitions collectives ?

Le dispositif TransCo s’adresse à tous les contrats de travail, CDI, CDD, intérimaire… et votre éligibilité se calcule en fonction de votre ancienneté dans l’entreprise. Le dispositif n’est jamais obligatoire. Pour en bénéficier, vous devez être volontaire et votre emploi doit avoir été identifié comme fragilisé.

Comment savoir si votre emploi est fragilisé ?

Votre entreprise doit présenter la liste des métiers concernés par le dispositif au cours d’une information collective et vous préciser si votre emploi est concerné. En cas de doutes, n’hésitez pas à vous rapprocher de votre employeur ou du service Ressources Humaines de votre entreprise.

 

Qu'est-ce qui est pris en charge ?

Si votre salaire moyen de référence du salarié est inférieur ou égal à 2 fois le SMIC :

  • Rémunération pendant la formation : sur la base de 100 % du salaire moyen de référence

Si votre salaire moyen de référence est supérieur à 2 fois le SMIC :

  • Rémunération pendant la formation : sur la base de 90 % du salaire moyen de référence, lorsque la durée du congé de transition professionnelle n’excède pas un an ou 1 200 heures pour une formation discontinue ou à temps partiel
  • Rémunération pendant la formation => sur la base de 60 % du salaire moyen de référence pour les années suivant la 1ère année ou à partir de la 1201ème heure
  • La rémunération perçue ne peut être inférieure à un montant égal à 2 fois le SMIC

La prise en charge comprend également :

  • Les cotisations de sécurité sociale afférentes à cette rémunération,
  • Les charges légales et conventionnelles assises sur cette rémunération.

Concernant les salariés en intérim, les indemnités de fin de mission ne sont pas comptabilisées.

Les frais pédagogiques peuvent être pris en charge en tout ou partie par Transitions Pro, selon 2 règles cumulatives :

  • Plafonnement du coût pédagogique total : 18 000,00 HT soit 21 600,00 TTC
  • Plafonnement du coût horaire : 27,45 HT soit 32,94 TTC.

L’aide à la mobilité (frais annexes) est un forfait global de prise en charge des frais de déplacement, d’hébergement et de repas.

Elle peut être accordée selon les conditions suivantes :

Pour les périodes réalisées au sein de l’organisme de formation : calcul de la différence de distance entre les trajets Domicile –> Lieu de Travail et Domicile –> Lieu de formation.

Pour les périodes d’application en entreprise : calcul de la différence de distance entre les trajets : Domicile –> Lieu de Travail et Domicile –> Lieu de stage pratique.

Si la différence de distance est supérieure ou égale à 20 km pour un trajet (aller simple), l’octroi d’une aide à la mobilité est possible selon les barèmes suivants :

Barème 1 : 20 Km <Distance> 49 Km = 8€/Jour réel de présence
Barème 2 : 50 Km <Distance> 299 Km = 16€/Jour réel de présence
Barème 3 :  Distance > 300 Km = 19€/Jour réel de présence
Barème 3 Bis* :  Distance > 300 Km = 25€/Jour réel de présence

*Villes de plus de 200 000 habitants : Paris – Lyon – Marseille – Toulouse – Nice – Nantes – Strasbourg – Montpellier – Bordeaux – Lille et Rennes.
Le calcul du nombre de kilomètres s’effectue via le site Mappy avec comme option « Itinéraire le plus court » et de ville à ville.

Cas particulier n°1 : Pour les personnes dont le salaire est inférieur à 1 000€ brut par mois, le versement de l’aide à la mobilité est systématique et sans condition de distance, sur la base minimale du barème 1. Si la distance est supérieure à 49 km, se reporter aux barèmes supérieurs (barème 2, 3 ou 3 bis) qui s’appliqueront.

Cas particulier n°2 : Pour les personnes ayant choisi un organisme de formation hors région Hauts-de-France, alors qu’un centre de formation dans la région Hauts-de-France est en capacité à dispenser cette même formation, la distance se calcule avec le centre de formation de la région Hauts-de-France.

La durée de prise en charge de la rémunération des périodes d’application en entreprise (PAE) est limitée à 30% du nombre d’heures effectuées en centre de formation (périodes d’examens incluses), sauf si, et seulement si, la PAE nécessite un volume d’heures minimal obligatoire pour l’obtention de la certification. Dans ce cas, c’est la durée demandée par le référentiel de certification qui sera prise en compte.
Vous devez obligatoirement fournir, dans votre dossier de financement, l’extrait du référentiel de certification mentionnant la durée de la PAE minimale obligatoire (document à demander à l’organisme de formation).

À noter : le salarié bénéficie du maintien de sa protection sociale, durant la période de formation financée dans le cadre du PTP.

Besoin d'informations
pour y voir plus clair ?

Nos chargés d’accueil sont à vos côtés pour répondre à toutes vos questions au 03 59 61 62 63.

Ils pourront vous rediriger vers le bon interlocuteur et vous proposer un rendez-vous individuel avec un référent de parcours.

Comment bénéficier du dispositif TransCo ?

Votre employeur doit être à l’initiative de la démarche de Transitions collectives. Si votre emploi est bien concerné, il vous proposera alors de participer à une réunion d’information pour vous expliquer les démarches à réaliser. Celle-ci sera animée par un Conseiller en Évolution Professionnelle (CEP) et un chargé de développement Transitions Pro.

Vous êtes volontaire ? Voici les étapes à suivre :

[

1

]

Vous prenez contact avec le CEP de votre région pour bénéficier d’un accompagnement individuel et gratuit

Votre CEP vous accompagne gratuitement pour construire votre projet de reconversion professionnelle. Il peut également vous présenter la liste des métiers porteurs de votre région et vous aider à faire des choix sécurisés pour votre avenir.

C’est avec lui que vous identifiez une formation pertinente pour atteindre votre objectif professionnel et un organisme de formation éligible pour concrétiser votre projet.

[

2

]

Vous créez votre espace personnel Transitions Pro

Après avoir construit un projet de reconversion professionnelle qui correspond à vos besoins et vos envies, vous créez votre Espace Personnel pour remplir votre dossier Transitions Pro.

[

3

]

Vous formalisez votre projet auprès de votre employeur

Si votre formation se déroule sur votre temps de travail, vous envoyez une demande d’autorisation d’absence à votre employeur. Cette autorisation n’est qu’une formalité et sera rapidement acceptée puisque votre employeur est à l’initiative de la démarche TransCo.

[

4

]

Vous formalisez votre demande de financement auprès de Transitions Pro

Grâce au travail accompli avec votre CEP, vous démarrez le montage de votre dossier de demande de financement sur votre Espace Personnel, dans l’onglet « Dispositif TransCo ». Votre dossier est composé de 3 volets : un à remplir par vos soins, un pour votre organisme de formation et pour votre employeur. Une fois votre dossier complété par chacune de ces 3 parties, vous pouvez le déposer afin qu’il soit analysé par votre référent de parcours.

Votre référent de parcours est à vos côtés pour vous guider dans la construction de votre dossier. Contactez-le depuis votre Espace Personnel.

[

5

]

Vous recevez la réponse de la Commission d’Instruction

Après s’être assuré de la conformité des informations renseignées dans votre dossier, votre référent de parcours l’envoie en Commission d’Instruction. Celle dernière est chargée de l’examiner en vérifiant la cohérence de votre projet de transition professionnelle par rapport au métier visé, la pertinence du parcours de formation proposé par votre organisme de formation et les perspectives d’emploi du métier visé.

En cas de réponse positive, vous partez en formation !

Il se peut que votre demande de financement soit refusée parce que la commission estime que votre projet est trop fragile pour réussir. Votre référent Transitions Pro reste à vos côtés pour vous expliquer le motif de refus et vous indiquer les axes d’amélioration à suivre.

[

6

]

Vous êtes accompagné tout au long de votre parcours de reconversion

Lorsque vous recevez une réponse favorable, Transitions Pro et votre CEP restent à vos côtés jusqu’à l’aboutissement de votre projet. Ainsi, à l’issue de votre formation, vous êtes toujours accompagné dans vos démarches de recherche d’emploi.

Alors, prêt à vous reconvertir avec TransCo ?

Pour commencer, vérifiez si votre employeur a bien mis en place le dispositif et si votre emploi est concerné.