Votre emploi est fragilisé par la crise actuelle ? Vous vous questionnez sur l’avenir de votre emploi ? Connaissez vous le dispositif Transitions Collectives ?

C’est un dispositif co-construit avec l’Etat et les partenaires sociaux dans le cadre du plan France Relance. Transitions Collectives doit permettre aux salariés dont l’emploi est menacé, d’envisager une reconversion vers les métiers dits porteurs (ou en manque de main d’œuvre) en bénéficiant d’une formation certifiante.

L’entreprise dans laquelle vous travaillez connaît des difficultés en raison de la crise sanitaire et économique actuelle. En 2020, elle a peut-être dû recourir à l‘activité partielle (convention d’Activité Partielle de Longue Durée) et/ou bénéficier d’un Prêt garanti par l’Emploi, pour pouvoir conserver votre emploi.

En 2021, la situation ne s’est pas arrangée. Toutefois, votre direction vous a informé du nouveau dispositif Transitions collectives qui permet aux salariés qui le souhaitent d’être formés à un métier porteur dans la région.

On vous dit tout sur les avantages d’un tel dispositif et la marche à suivre pour pouvoir en bénéficier

Votre entreprise vous a informé de la mise en place des Transitions Collectives et vous a informé que votre métier est fragilisé, ou en pleine mutation.

Vous souhaitez en profiter pour réfléchir à votre projet, pour vous mettre en dynamique, et éventuellement vous tourner vers un métier porteur sur votre région ?

  • Vous êtes en CDI, en CDD ou titulaire d’un contrat de travail avec une entreprise de travail temporaire
  • Vous respectez les conditions d’ancienneté suivantes :
    – Avoir au moins 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié(e), dont 12 mois dans l’entreprise,
    – Être titulaire d’un contrat de travail conclu avec une entreprise de travail temporaire, justifiant d’une ancienneté de 1 600 heures travaillées dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire.

Alors vous êtes éligibles !

  • Vous êtes acteur de votre parcours professionnel.
  • Votre salaire et votre contrat de travail sont maintenus pendant toute la durée de la formation.
  • Vous développez vos compétences et votre employabilité dans un nouveau domaine.
  • Vous construisez un vrai projet de vie dans votre région.
  • Vos droits inscrits sur votre compte personnel de formation (CPF) ne sont pas mobilisés dans le cadre de ce parcours de reconversion.
  • Votre entreprise vous a présenté la liste des métiers fragilisés au cours d’une réunion d’information collective. Vous savez que votre métier est concerné.
  • Vous vérifiez que vous réunissez les critères (nature du contrat de travail et ancienneté dans l’entreprise) vous permettant de bénéficier du dispositif.
  • Vous prenez contact avec votre Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) pour qu’il vous informe des métiers porteurs de votre région et vous accompagne dans la définition de votre propre projet de reconversion.
    >> Je prends contact avec le CEP de ma région
  • Vous demandez puis déposez votre dossier de demande de financement de reconversion professionnelle depuis votre espace Transitions Pro HDF.
  • Votre projet est examiné par la commission paritaire de Transitions Pro. Si l’avis est favorable, votre formation peut débuter.

Qu’est-ce qu’un métier porteur ?

  • un métier émergent issus de nouvelles activités professionnelles en plein essor
  • un métier en tension dans des secteurs d’activité qui peinent à recruter
  • un métier qui offre continuellement de fortes perspectives d’emploi

Les métiers porteurs sont des métiers à fort potentiel de recrutement. La liste des métiers porteurs est disponible ici

Qu’est-ce que le Conseil en Evolution Professionnelle (CEP) ?

Le CEP accompagne de façon personnalisée les salariés du privé dans leur projet de reconversion professionnelle.

Les 4 principes du CEP : neutralité, gratuité, impartialité, confidentialité !

Il y a forcément une antenne proche de chez vous, contactez les !